3

2014

_____

Nous arrivons à une période charnière dans le domaine de la protection de l'enfance : jusqu'à présent seule la mère était prise en charge lors d'un accueil en centre maternel, sans que l'on ne tienne compte de l'éventuelle présence du père. Dans le cas où celui-ci ne s'est pas "barré", dans le cas où il est bien là aux côtés de la maman et de l'enfant, c'est à peine s'il est toléré dans les locaux. Une aberration. Mais ce dogme de la mère seule est en train d'évoluer.

L'A.N.C.P (Association Nationale des Centres Parentaux) milite pour que les centres maternels deviennent à terme des centres parentaux, où le papa pourrait également bénéficier d'une prise en charge officielle. Trois expériences sont menées, notamment à Saint-Dié-des-Vosges. Les résultats sont positifs, on constate un meilleur équilibre du couple, et donc de l'enfant. Je photographie en toute simplicité le quotidien de ces parents, qui, malgré leurs jeunes âges, malgré l'adversité, ont fait le choix d'élever ensemble un enfant.